Autour de John Stuart Mill – Malik Bozzo-Rey, Jean-Pierre Cléro, Claire Wrobel, Michel Lemosse, Alain Laurent (24/11)

La séance portera sur John Stuart Mill et réunira plusieurs intervenants. Nous accueillerons Malik Bozzo-Rey (Université Catholique de Lille), Jean-Pierre Cléro (Université de Rouen) et Claire Wrobel (Université Paris II Panthéon-Assas), traducteurs de Considérations sur le gouvernement représentatif (Hermann, 2014), ainsi que Michel Lemosse (Nice), traducteur de Sur le socialisme (Les Belles Lettres,2016) et le préfacier Alain Laurent, philosophe, essayiste et directeur de collections aux Editions des Belles Lettres.

Résumé :

« Les Considérations sur le gouvernement représentatif de J.S. Mill en perspective
Afin de présenter la traduction collective faite des Considérations sur le gouvernement représentatif de J.S. Mill, les questions suivantes seront abordées en premier lieu : pourquoi re-traduire ce texte, qui a déjà fait l’objet d’une traduction en français au XIXe siècle et d’une autre plus récente ? Comment s’effectuent la réflexion et les choix dans une traduction faisant intervenir des spécialistes de champs différents (en l’occurrence deux philosophes et une angliciste) ?
On s’intéressera ensuite plus particulièrement aux notes historiques ajoutées à la traduction, qui permettent d’ancrer le texte dans la culture de J.S. Mill mais aussi dans l’actualité immédiate de la réforme parlementaire en Angleterre et, au-delà, dans la réalité des systèmes politiques contemporains de Mill à l’échelle internationale.
Enfin, on abordera brièvement les thèses présentées par Mill pour situer sa pensée dans la tradition utilitariste, souligner les surprises que peut occasionner la lecture des Considérations et essayer de mettre en avant l’intérêt de ce texte pour le lecteur contemporain, en essayant d’éviter les projections anachroniques. »
Claire Wrobel et al.

Ann Towns: « Globalizing the Exclusion of Women from Politics in the Long Nineteenth Century »

Ann Towns de l’Université de Göteborg, présentera sa communication « Globalizing the Exclusion of Women from Politics in the Long Nineteenth Century » le jeudi 6 octobre, de 17h30 à 19h30. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Paris 6e , salle D421.

Résumé :

This seminar focuses on the importance of gender in the British-dominated nineteenth century society of states. More specifically, the seminar pulls together scholarship in history to provide a grand narrative – a macro-historical account — of the centrality of gender in the development and globalization of state polities between the eighteenth and twentieth centuries. The talk first focuses on the diverse ways in which gender was organized in polities around the world in the eighteenth and nineteenth century – some polities included female rule, whereas others were male dominated. The talk then shows that this diversity gave way to more uniform exclusion of women, as the barring of female political power became an informal standard of civilization in international society, embedded in British and French colonialism and scientific ideas. The expansion of the ideas and practices of British-dominated international society thus helped spread and standardize male rule, displacing gender arrangements that empowered women politically in Africa, Native America and Asia. This history is particularly important in light of contemporary assumptions about the Anglo-American origins of the political empowerment of women.

 

Lawrence Goldman: “Founding the Welfare State: The Collective Biography of William Beveridge, R. H. Tawney and William Temple”

Lawrence Goldman, de l’Institute of Historical Research, présentera sa communication “Founding the Welfare State: The Collective Biography of William Beveridge, R. H. Tawney and William Temple” le jeudi 7 avril, de 17h à 19h. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Paris 6e , salle D421.

En raison des contrôles de sécurité, les personnes extérieures à Paris IV souhaitant assister à ce séminaire sont invitées à se munir d’une carte d’étudiant ou d’une carte professionnelle, ou encore d’une carte d’identité et de cette annonce imprimée.

Podcast ci-dessous ou sur le site de la SAS:

 

Diaporama: cliquer pour télécharger

Résumé:

This paper will examine the close personal relations between three of the most prominent British social reformers of the twentieth century. Tawney and Temple were at school together; all three overlapped as students in the same Oxford college; Tawney married Beveridge’s sister; they remained friends and colleagues for the rest of their lives. What do these personal relationships tell us about social politics in Britain between 1900-1950? Can the Welfare State be reduced to three interlocking biographies? And in what ways was the English intellectual and political elite different from the French elite in this period?

Paul Pickering, « Rethinking Australia after 1788: an island nation in a British world »

Paul Pickering, de la Australian National University, présentera sa communication « Rethinking Australia after 1788: an island nation in a British world » le vendredi 1er avril, de 14h à 16h. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Paris 6e , salle D323.

Changement de date : cette séance remplace celle initialement prévue le 31 mars, reportée en raison de la journée de mobilisation contre la loi travail.

Podcast ci-dessous et sur le site de la SAS:

Résumé:

Australia is often cited as one of the most successful democracies in the world. Many of the social and political reforms achieved in Australia before the First World War were implemented well before the Imperial metropole. Indeed, as early as the 1890s, Australia was widely regarded as a ‘workingman’s paradise’ and a ‘Better Britain’. The achievement of a comparatively progressive and democratic society however was tainted by racist views, which diverged markedly from the abstract notions of indigenous rights in the Empire. This paper will examine the relationship between Britain and the ‘Better Britain’ in the antipodes and question the value of telling stories of the British World.

Sophie Ambler: « Magna Carta and the Statute of Pamiers »

Sophie Ambler, du Magna Carta Project, présentera sa communication « Magna Carta and the Statue of Pamiers » le jeudi 25 février, de 17h à 19h. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Paris 6e , salle D421.

Discutante : Elisabeth Lalou, de l’Université de Rouen.

En raison des contrôles de sécurité, les personnes extérieures à Paris IV souhaitant assister à ce séminaire sont invitées à se munir d’une carte d’étudiant ou d’une carte professionnelle, ou encore d’une carte d’identité et de cette annonce imprimée.

Résumé:

It has long been acknowledged that Magna Carta – now an iconic document in English/British history – was one of several great charters or statutes issued by European rulers in the thirteenth century. Little has been done, though, to compare these documents in order to find out what their differences and similarities can tell us about rulership in thirteenth-century Europe. This paper will focus on two documents – King John’s Magna Carta of 1215 and the Statute of Pamiers, issued in 1212 by Simon de Montfort, leader of the Albigensian Crusade – looking at the context in which they were issued, and how they were used by those who granted them to broadcast a message about their rule.  

Mark Knights: « Anti-corruption in Seventeenth and Eighteenth-century Britain »

Mark Knights , de l’Université de Warwick, présentera sa communication « Anti-corruption in Seventeenth and Eighteenth-century Britain » le jeudi 18 février, de 17h à 19h. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Paris 6e , salle D421.

En raison des contrôles de sécurité, les personnes extérieures à Paris IV souhaitant assister à ce séminaire sont invitées à se munir d’une carte d’étudiant ou d’une carte professionnelle, ou encore d’une carte d’identité et de cette annonce imprimée.

Résumé:

This paper examines anti-corruption in Britain and its colonies, from the late sixteenth century reformation to the reform movements of the nineteenth century (when the term ‘anti-corruption’ was coined). There are a number of reasons why it makes sense to treat the topic across a period of 250 years. Lire la suite

Andy Wood: “Remembering social change and political conflict in early modern England”

Andy Wood, de l’Université de Durham, présentera sa communication « Remembering social change and political conflict in early modern England » le jeudi 3 décembre de 17h à 19h. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Paris 6e , salle D421.

Podcast ci-dessous et sur le site de la SAS:

Discutant: Pierre Lurbe, de l’Université Paris IV-Sorbonne.

Résumé: This paper deals with the ways in which memories of warfare, reformation, rebellion and civil war played out in England between the early sixteenth century and the early eighteenth century. It focusses in particular upon popular memory, deploying fresh archival material in order to reconstruct memories of religious, political and military conflict. The paper emphasises the significance of memories of conflict for the ways in which political identities confessional disputes were fought out within England. This was due, it is argued, to the continuing divisions of the 1640s – memories of which shaped political conflicts into the early Georgian period. The paper also engages with memories of religious and political conflict in the sixteenth century, arguing that those memories helped to shape contemporary understandings of the period as a distinct phase in English history.

Emmanuelle de Champs: « Le Bentham français ? Autour du livre Enlightenment and Utility. Bentham in France, Bentham in French »

Emmanuelle de Champs de l’Université Cergy-Pontoise présentera sa communication « Le Bentham français ? Autour du livre Enlightenment and Utility. Bentham in France, Bentham in French (CUP, 2015) » le jeudi 28 mai, de 17h30 à 19h30. Attention changement de salle: la séance aura lieu en salle D323.

Cette dernière séance de l’année sera suivie d’un pot amical, vers 19h.

Maison de la Recherche de l’Université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées. En raison des contrôles à l’entrée du bâtiment, il est recommandé d’imprimer cette annonce et de la présenter à l’accueil.

Podcast ci-dessous et sur le site de l’IHR:

Résumé:

Jeremy Bentham (1748-1832), le fondateur de l’utilitarisme classique, est un francophile et un citoyen du monde. Cette communication explore les enjeux méthodologiques et historiques d’une étude de sa pensée dans un contexte français et francophone. Une telle enquête s’attache à la fois à retracer la formation intellectuelle du philosophe et sa volonté de contribuer à l’essor d’une pensée des Lumières marquée par les écrits de Voltaire, d’Alembert et Helvétius et à montrer comment cette ambition s’incarne dans des réseaux et des sociabilités spécifiques. Lire la suite

Graham Parry: « The Many Pasts of Britain: the Rise of Antiquarian Studies in the 17th Century »

Graham Parry, de la Society of Antiquaries of London, présentera sa communication « The Many Pasts of Britain: the Rise of Antiquarian Studies in the 17th Century » le jeudi 2 avril, de 17h30 à 19h30.

Maison de la Recherche de l’Université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées. En raison des contrôles à l’entrée du bâtiment, il est recommandé d’imprimer cette annonce et de la présenter à l’accueil.

Podcast ci-dessous et sur le site de l’IHR:

Résumé:

As new models of scholarship entered England in the middle of Elizabeth’s reign, scholars began to take a more critical approach to the origins of Britain.  Who were the ancestors of the English? Where did they come from? What language did they speak? What was their way of life, their religious beliefs? The traditional views of the British past became discredited, as more systematic methods of enquiry were introduced. After William Camden’s seminal book ‘Britannia’ was published in 1586, a new type of scholar began to emerge: the antiquary.  The achievements of men such as John Selden, James Ussher, William Dugdale and John Aubrey will be briefly assessed, and their (often surprising) discoveries will be presented, for the enjoyment of a modern audience.

Adrian Gregory: « The Last War: Further reflections on Britain and the Great War »

Adrian Gregory, de Pembroke College, Oxford, présentera sa communication « The Last War: Further reflections on Britain and the Great War » le jeudi 19 février, de 17h30 à 19h30.

Discutante: Franziska Heimburger

Maison de la Recherche de l’université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées. En raison des contrôles à l’entrée du bâtiment, il est recommandé d’imprimer cette annonce et de la présenter à l’accueil.

Podcast ci-dessous et sur le site de l’IHR:

 

Adrian Gregory est l’auteur de The Last Great War: British Society and the First World War (Cambridge, 2008). Quatrième de couverture:

What was it that the British people believed they were fighting for in 1914–18? This compelling history of the British home front during the First World War offers an entirely new account of how British society understood and endured the war. Drawing on official archives, memoirs, diaries and letters, Adrian Gregory sheds new light on the public reaction to the war, examining the role of propaganda and rumour in fostering patriotism and hatred of the enemy. He shows the importance of the ethic of volunteerism and the rhetoric of sacrifice in debates over where the burdens of war should fall as well as the influence of religious ideas on wartime culture. As the war drew to a climax and tensions about the distribution of sacrifices threatened to tear society apart, he shows how victory and the processes of commemoration helped create a fiction of a society united in grief.

Olivier de Laborderie, « Les généalogies royales : une source inappréciable pour l’histoire des conceptions et des représentations du pouvoir au Moyen Âge »

Olivier de Laborderie présentera sa communication “Les généalogies royales : une source inappréciable pour l’histoire des conceptions et des représentations du pouvoir au Moyen Âge” le jeudi 27 novembre, de 17h30 à 19h30.

Maison de la Recherche de l’université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées.

Olivier de Laborderie est l’auteur de plusieurs études sur la figure de Richard Cœur de Lion et sur l’historiographie médiévale anglaise. Il a notamment publié Histoire, mémoire et pouvoir. Les généalogies en rouleau des rois d’Angleterre (1250-1422), Paris, Classiques Garnier, Bibliothèque d’histoire médiévale 7, 2013.

Podcast disponible ci-dessous et sur le site de l’IHR.

Guillemette Crouzet, « »An imperial tour ». Le voyage de Lord Curzon en 1903 ou « l’achèvement » d’un siècle de politique anglo-indienne dans le Golfe?»

Guillemette Crouzet, de l’Université Paris IV-Sorbonne, présentera sa communication « »An imperial tour ». Le voyage de Lord Curzon en 1903 ou « l’achèvement » d’un siècle de politique anglo-indienne dans le Golfe? », le jeudi 13 novembre, de 17h30 à 19h30.

Discutant: Daniel Foliard, Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Maison de la Recherche de l’université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées.

Podcast ci-dessous et sur le site de l’IHR.

Résumé:

Nous nous proposons d’analyser un épisode méconnu de la vie du vice-roi des Indes Lord Curzon : le voyage qu’il effectua dans le golfe Persique en 1903.

A l’encontre de l’historiographie, nous envisagerons comment ce « tour » marque davantage l’aboutissement d’un siècle de politique anglo-indienne dans le Golfe qu’un tournant et comment Curzon est plutôt l’héritier et le consolidateur d’une œuvre commencée un siècle auparavant par Bombay et poursuivie au fil des « mutations » par le Government of India. Surtout, à travers le parcours et les rituels mis en scène par Curzon lors des escales, c’est l’importance du Golfe dans l’Empire du Raj qui sera discutée, un espace qui, de marge peuplé de « pirates » et de tribus gagnées au wahhabisme, avait progressivement gagné en centralité, jusqu’à préfigurer le Moyen-Orient de A. T. Mahan et de V. Chirol.

Thomas Kristian Heebøll-Holm: « Lorsque l’agneau assaillait le lion: une attaque danoise sur l’Angleterre en 1138 »

Thomas Kristian Heebøll-Holm, de l’Université de Copenhague, a présenté sa communication “Lorsque l’agneau assaillait le lion: une attaque danoise sur l’Angleterre en 1138”.

Jeudi 9 octobre, Maison de la Recherche de l’université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421.

Podcast: