Workshop: « Entangled Histories: Britain, France and India (18th–19th centuries) » 01/06

Entangled Histories: Britain, France and India (18th–19th centuries)

Workshop organized by Jean-François Dunyach (Sorbonne Université) and Simon Macdonald (Université Paris-8 / 2016-2017 Paris IAS fellow), with the support of the Faculté des Lettres de Sorbonne Université, the Centre Roland Mousnier, and the Groupement de Recherches CNRS 3774 « Mondes britanniques »

INSTITUT D’ÉTUDES AVANCÉES – 1er JUIN 2018

Presentation

Cette journée d’étude vise à mettre en lumière l’histoire connectée, ou croisée, de la Grande-Bretagne, de la France et de l’Inde aux dix-huitième et dix-neuvième siècles. Depuis quelques temps déjà, notre compréhension des interactions, des confrontations et des transformations entre l’Europe et le sous-continent indien durant ces deux siècles a été profondément renouvelée. Des approches historiographiques récentes, issues notamment de l’histoire impériale, de l’histoire des sciences comme de l’histoire maritime et océanique, ont contribué à ce renouveau dans une perspective résolument transnationale. Cet événement sera l’occasion de réunir d’éminents spécialistes issus d’universités britanniques, américaines et françaises travaillant sur ces questions.

La journée se déroulera en français et en anglais

Program

10h15   Accueil des participants et mot de bienvenue en présence de Gretty Mirdal (Directrice de l’IEA de Paris)

10h25   Ouverture

François-Joseph Ruggiu (Directeur de l’Institut des sciences humaines et sociales, Centre national de la recherche scientifique / Sorbonne Université [Centre Roland Mousnier])

10h35   Un groupe de voyageurs indiens dans la guerre mondiale franco-britannique (1793–1796)

Rahul Markovits (École nationale supérieure)

11h20   Questions et discussion

11h40   Pause

11h55   On Mobile Legal Spaces and Maritime Empires: The Pillage of the East Indiaman Osterley (1779)

Nathan Perl-Rosenthal (University of Southern California / résident 2017-2018 de l’IEA de Paris)

12h40   Questions et discussion

13h00   Pause déjeuner

14h00   The East India Company in India
Kapil Raj (École des hautes études en sciences sociales)

14h45   Questions et discussion

15h15   The East India Company at Home
Margot Finn (University College London / présidente de la Royal Historical Society)

16h00   Questions et discussion

16h30   Pause

16h45   Conclusions de la journée

Lawrence E. Klein (Université de Cambridge)

——

John R. Young : « The Constitutional Reform programme of the Earl of Mar in the 1720s » (31/05)

Dr John R. Young, de University of Strathclyde, présentera sa communication « The Constitutional Reform programme of the Earl of Mar in the 1720s », le jeudi 31 mai 2018 de 17h30 à 19h30. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75006, salle D421.

The talk will examine a remarkable set of writings by John Erskine, Earl of Mar, in which Mar outlined an alternative future and constitutional relationship that challenged the 1707 Act of Union between Scotland and England and the 1714 Hanoverian Succession. Mar is a fascinating individual. He was a key figure in successfully managing the negotiated 1706 Treaty of Union through the final session of the Scottish Parliament in 1706-1707 with a principled commitment to a union of incorporation with England. Yet he became a leading figure in the Jacobite movement, especially the 1715 Rebellion. Mar’s writings in the 1720s sought the repeal of the Act of Union and a federal union with Ireland. His writings display a deep level of political and constitutional sophistication, with specific reference to proposed arrangements for a Jacobite restoration, redefined relationships between Scotland, England and Ireland, as well as colonial north America and the French connection. Mar has been the subject of recent historical interest. Dr Young’s talk will examine the extent to which Mar drew on the constitutional precedents of the Covenanting movement in the seventeenth century and legislative precedents from the Revolution of 1689-90 in Scotland and the Scottish parliamentary sessions of 1703-1704 to produce a body of work which can be described as representing a programme of Constitutional Jacobitism for a ‘new’ Scotland in the context of Jacobite Restoration.

 

Dr John R. Young is a double graduate of the University of Glasgow. He is Senior Lecturer in History at the University of Strathclyde, Glasgow. He has published widely on early modern Scottish history, including the Covenanting movement and Scotland and Ulster links. In 2013 his article on Sir Robert Adair of Kinhilt was published in the Journal of Scotch-Irish Studies, in the USA. He is a leading member of the International Commission for the History of Representative and Parliamentary Institutions (ICHRPI). He is the editor the journal Parliaments, Estates and Representation.

 

Alice Taylor : « La forme de l’État en Écosse : XIIe-XIIIe siècles »

Dr Alice Taylor, de King’s College (Londres), présentera sa communication « La forme de l’État en Écosse : XIIe-XIIIe siècles », le jeudi 24 mai à 17h.

ATTENTION : cette séance aura exceptionnellement lieu à l’École nationale des chartes (salle Delisle), 65 rue de Richelieu, 75002 Paris. Veuillez également noter que la séance débutera à 17h.

Pour des raisons de sécurité, il est demandé de s’inscrire sur : http://www.chartes.psl.eu/fr/actualite/forme-etat-ecosse-xiispane-xiiispane-siecles

Résumé :

La communication d’Alice Taylor traitera de la forme et de la structure du gouvernement royal en Écosse pendant le XIIe et XIIIe siècles. Comme ailleurs en Europe, les modalités de l’exercice du pouvoir ont été transformées au cours de cette période avec le développement d’un gouvernement bureaucratique, comprenant l’administration financière et judiciaire, et marqué par l’usage de documents (il se produisit ici, comme ailleurs, une révolution de l’écrit). Mais quelle était la forme de ce gouvernement ? La réponse a été dominée jusqu’ici par la comparaison avec l’Angleterre. Il va de soi que certains traits de ce gouvernement sont des imitations : les sheriffs et justiciers sont introduits en Écosse comme en Angleterre. Le but de cette communication est de démontrer les différences pourtant importantes entre les gouvernements anglais et écossais, et de poser quelques questions sur la genèse de l’État médiéval en général.

Alice Taylor est Reader en histoire médiévale à King’s College London. Elle est l’auteur de The Shape of the State in Medieval Scotland (Oxford, 2016) et de nombreuses contributions sur l’histoire politique et juridique de l’Écosse du XIe au XIVe siècle. Elle a également dirigé l’ouvrage Identifying Governmental Forms in Europe, c.1100-1300 : Palaeography, Diplomatics and History (à paraître).

Pour tout renseignement : contacter frederique.lachaud@orange.fr (ou frederique.lachaud@paris-sorbonne.fr) ou patrick.arabeyre@chartes.psl.eu

Bernhard Dietz & Wencke Meteling : « German Perspectives on British Contemporary History : The Case of Economic Competitiveness and the “New Spirit of Capitalism” since the 1970’s »

Dr. Bernhard Dietz (Johannes Gutenberg Universität Mainz) et Dr. Wencke Meteling (Philipps Universität, Marburg) présenteront leur communication « German Perspectives on British Contemporary History : The Case of Economic Competitiveness and the “New Spirit of Capitalism” since the 1970’s », le jeudi 17 mai 2018 de 17h30 à 19h30. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75006, salle D421.

Bernhard Dietz et Wencke Meteling sont membres de l’Arbeitskreis Großbritannien Forschung / German Association for British Studies. Bernhard Dietz est notamment l’auteur de Neo-Tories. British Conservatives in Rebellion against Democracy and Political odernity, 1929-39 (Londres, Bloomsbury, 2018) ; Wencke Meteling a récemment édité, en collaboration avec Ariane Leendertz, l’ouvrage Die neue Wirklichkeit : Semantische Neuvermessungen und Politik seit den 1970er-Jahren, Francfort-sur-le-Main, 2016.

Cette séance est organisée avec le soutien du DAAD.