Autour d’E.P. Thompson – Christophe Jaquet, Philippe Minard, Jean Boutier, Arundhati Virmani (01/12)

Lors de cette séance, un portrait d’Edward Palmer Thompson, historien aussi militant qu’atypique, sera suivi par une introduction à chacun de ses deux ouvrages récemment traduits en français.  Comment lire E.P. Thompson aujourd’hui ? Quelle est l’actualité de sa pensée et de son oeuvre ? Voilà les questions auxquelles le public sera invité à réfléchir.
Nous accueillerons Christophe Jaquet et Philippe Minard (Université Paris 8 / EHESS), traducteurs de La guerre des forêts (La Découverte, 2014), ainsi que Jean Boutier (EHESS) et Arundhati Virmani (EHESS), traducteurs de Les usages de la coutume (Editions de l’EHESS, 2015).

Discutante : Ophélie Siméon (Université Sorbonne Nouvelle –Paris III)

Autour de John Stuart Mill – Malik Bozzo-Rey, Jean-Pierre Cléro, Claire Wrobel, Michel Lemosse, Alain Laurent (24/11)

La séance portera sur John Stuart Mill et réunira plusieurs intervenants. Nous accueillerons Malik Bozzo-Rey (Université Catholique de Lille), Jean-Pierre Cléro (Université de Rouen) et Claire Wrobel (Université Paris II Panthéon-Assas), traducteurs de Considérations sur le gouvernement représentatif (Hermann, 2014), ainsi que Michel Lemosse (Nice), traducteur de Sur le socialisme (Les Belles Lettres,2016) et le préfacier Alain Laurent, philosophe, essayiste et directeur de collections aux Editions des Belles Lettres.

Résumé :

« Les Considérations sur le gouvernement représentatif de J.S. Mill en perspective
Afin de présenter la traduction collective faite des Considérations sur le gouvernement représentatif de J.S. Mill, les questions suivantes seront abordées en premier lieu : pourquoi re-traduire ce texte, qui a déjà fait l’objet d’une traduction en français au XIXe siècle et d’une autre plus récente ? Comment s’effectuent la réflexion et les choix dans une traduction faisant intervenir des spécialistes de champs différents (en l’occurrence deux philosophes et une angliciste) ?
On s’intéressera ensuite plus particulièrement aux notes historiques ajoutées à la traduction, qui permettent d’ancrer le texte dans la culture de J.S. Mill mais aussi dans l’actualité immédiate de la réforme parlementaire en Angleterre et, au-delà, dans la réalité des systèmes politiques contemporains de Mill à l’échelle internationale.
Enfin, on abordera brièvement les thèses présentées par Mill pour situer sa pensée dans la tradition utilitariste, souligner les surprises que peut occasionner la lecture des Considérations et essayer de mettre en avant l’intérêt de ce texte pour le lecteur contemporain, en essayant d’éviter les projections anachroniques. »
Claire Wrobel et al.