Sasha Handley: « Healthy Sleep in English Domestic Households c.1660-1700 »

Sasha Handley de l’Université de Manchester présentera sa communication « Healthy Sleep in English Domestic Households c.1660-1700 » le jeudi 8 janvier 2015, de 17h30 à 19h30.

Discutante: Sophie Panziera, Université Paris I – Panthéon-Sorbonne.

Maison de la Recherche de l’université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées.

Podcast ci-dessous et sur le site de l’IHR:

 

Résumé:

This paper will explore experiences of sleeplessness in late seventeenth and early eighteenth-century English households. The paper draws on a selection of diaries, personal correspondence, medical receipts and healthcare advice literature to examine the physical and emotional effects of sleep disturbances, the explanations that early modern men and women offered for them, and the remedies that they employed to cure them and to prevent future interruptions to their natural rest. An assortment of sleep disturbances will be distinguished, from persistent ‘watching’ (insomnia), through to more transient experiences of sleeplessness that were intertwined with everyday illnesses and with important moments in the individual lifecycle.

 

Dominique Kalifa et Frédéric Regard: « Féminisme et prostitution dans l’Angleterre des années 1870 et 1880 »

Dominique Kalifa et Frédéric Regard ouvreront une discussion autour de Féminisme et prostitution dans l’Angleterre du XIXe siècle : la croisade de Josephine Butler , textes réunis et présentés par Frédéric Regard, en collaboration avec Florence Marie et Sylvie Regard, Lyon, ENS Editions, 2013 ; et de : William Thomas Stead, Pucelles à vendre. Londres 1885, postface de Dominique Kalifa, Paris, Alma, 2013. La séance aura lieu le jeudi 18 décembre de 17h30 à 19h30.

Maison de la Recherche de l’université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées.

Podcast ci-dessous et sur le site de l’IHR:

 

Résumé:

L’Anglaise Josephine Butler (1828-1906) fait partie des grandes oubliées de l’histoire du féminisme. C’est elle, pourtant, qui précipita au XIXe siècle  une révolution du regard porté sur la prostitution, en fondant en 1869 la Ladies National Association afin d’obtenir l’abrogation des « Lois sur les maladies contagieuses ». Butler fut la première à voir dans la prostituée non plus une perverse, mais la victime d’un système d’exploitation. Lorsque les Lois furent finalement abrogées en 1886, c’est tout le rapport au corps de la femme qui avait été redéfini. Lire la suite