Peter Gray, “The Great Irish Famine and Transatlantic Historiographies, 1847-1914”

Peter Gray, de Queen’s University, Belfast, présentera sa communication “The Great Irish Famine and Transatlantic Historiographies, 1847-1914”, le jeudi 11 décembre. Exceptionnellement, cette séance aura lieu de 18h à 20h. La séance est organisée conjointement avec Mondes Anglophones, Politique et Société (MAPS) de Paris IV – Sorbonne.

Maison de la Recherche de l’université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées.

Podcast ci-dessous et sur le site de l’IHR.

Résumé:

The second half of the 19th century saw in the Anglophone world the growing prestige of ‘History’ as an authoritative genre for the interpretation of past events, and to some extent the growing prominence of ‘historians’ (some self-defined, others holding prestigious professional positions) as public intellectuals commenting on current affairs. This lecture will focus on the self-consciously ‘historical’ constructions of the Great Irish Famine in the decades preceding the First World War, aware that these occurred in the contexts of both a frenzy of politicised instrumentalisation of the crisis by Irish nationalists and the salience of recalled memory on the part of many of the writers who had been observers or participants in the events they depicted. It gives particular emphasis to the transatlantic nature of the historical formation of the Famine, not just because of the immense importance of Irish America as a site of Famine memorialisation, but also because of the role played by Anglo-America as the focus for much of the public contestations of meaning articulated by British and Irish liberal as well as Irish nationalist writers.

Christine Kinealy, “Women and the Great Irish Famine”

Christine Kinealy de Quinnipiac University (Connecticut) présentera sa communication “Women and the Great Irish Famine” le jeudi 4 décembre. Exceptionnellement, cette séance aura lieu de 18h à 20h.

Le nombre de places étant limité, l’inscription est obligatoire (et gratuite): sur cette page Doodle. Le podcast de la communication sera rendu disponible dès que possible par un lien dans ce billet.

Maison de la Recherche de l’université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées.

Olivier de Laborderie, « Les généalogies royales : une source inappréciable pour l’histoire des conceptions et des représentations du pouvoir au Moyen Âge »

Olivier de Laborderie présentera sa communication “Les généalogies royales : une source inappréciable pour l’histoire des conceptions et des représentations du pouvoir au Moyen Âge” le jeudi 27 novembre, de 17h30 à 19h30.

Maison de la Recherche de l’université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées.

Olivier de Laborderie est l’auteur de plusieurs études sur la figure de Richard Cœur de Lion et sur l’historiographie médiévale anglaise. Il a notamment publié Histoire, mémoire et pouvoir. Les généalogies en rouleau des rois d’Angleterre (1250-1422), Paris, Classiques Garnier, Bibliothèque d’histoire médiévale 7, 2013.

Podcast disponible ci-dessous et sur le site de l’IHR.