Michael Penman: « The Scottish royal monastic mausoleum: new light on Dunfermline Abbey c.1093-c.1820 » (14/03)

Dr Michael Penman, de l’Université de Stirling, présentera sa communication « The Scottish royal monastic mausoleum: new light on Dunfermline Abbey c.1093-c.1820 » le jeudi 14 mars de 17h30 à 19h30. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, Paris 6e , salle D421.

Abstract:
L’abbaye bénédictine de Dunfermline (Fife) servit de mausolée pour l’inhumation des membres de la famille royale écossaise pendant une grande partie de la période allant du XIe au début du XIVe siècle. Toutefois, la Réforme protestante écossaise (1560) et le parti-pris qui en est résulté pour son Église nationale, l’historiographie et la culture émergente d’héritage ont presque totalement occulté la nature complexe de la royauté sacrée de l’Écosse médiévale et ses formes sépulcrales et liturgiques. En combinant soigneusement les fragments d’archives du Moyen Âge, les observations des Antiquaires et les résultats des repérages grâce aux radars de sondage au sol, cette communication cherche à réévaluer le développement du « Saint-Denis » ou du « Westminster » écossais, en retraçant l’influence de ces grandes églises royales, ainsi que celle d’autres églises comme Cantorbéry (et le culte de saint Thomas martyr) sur les formes et la signification du développement de Dunfermline. Elle offre aussi des perspectives nouvelles sur un mystère écossais qui n’a toujours pas été résolu : la tombe et le squelette qui furent découverts en 1818 quand le chœur médiéval de Dunfermline fut déblayé et reconstruit étaient-ils bien ceux de Robert Ier Bruce (roi de 1306 à 1329) ?

Michael Penman est Senior Lecturer à l’Université de Stirling (Écosse). Parmi ses publications : Absentee Authority across Medieval Europe (2017, avec F. Lachaud), Robert the Bruce : King of the Scots (2014), Monuments and Monumentality across Medieval and Early Modern Europe (éd., 2013), David II : 1329-71 (2005).


Entrée libre. La communication aura lieu en anglais (avec un texte distribué sur place).