Emmanuelle de Champs: « Le Bentham français ? Autour du livre Enlightenment and Utility. Bentham in France, Bentham in French »

Emmanuelle de Champs de l’Université Cergy-Pontoise présentera sa communication « Le Bentham français ? Autour du livre Enlightenment and Utility. Bentham in France, Bentham in French (CUP, 2015) » le jeudi 28 mai, de 17h30 à 19h30. Attention changement de salle: la séance aura lieu en salle D323.

Cette dernière séance de l’année sera suivie d’un pot amical, vers 19h.

Maison de la Recherche de l’Université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées. En raison des contrôles à l’entrée du bâtiment, il est recommandé d’imprimer cette annonce et de la présenter à l’accueil.

Podcast ci-dessous et sur le site de l’IHR:

Résumé:

Jeremy Bentham (1748-1832), le fondateur de l’utilitarisme classique, est un francophile et un citoyen du monde. Cette communication explore les enjeux méthodologiques et historiques d’une étude de sa pensée dans un contexte français et francophone. Une telle enquête s’attache à la fois à retracer la formation intellectuelle du philosophe et sa volonté de contribuer à l’essor d’une pensée des Lumières marquée par les écrits de Voltaire, d’Alembert et Helvétius et à montrer comment cette ambition s’incarne dans des réseaux et des sociabilités spécifiques.

Fort d’un vocabulaire philosophique commun et d’une langue commune, Bentham envoie aux révolutionnaires de 1789 des projets de réforme qui lui vaudront d’être nommé, comme Paine, citoyen de la République française en 1792. Au cours des décennies suivantes, aidé par un réseau d’amis et de disciples sur le continent européen, Bentham suit avec attention les développements politiques dans la France du Directoire jusqu’à la Restauration. Ses ouvrages, traduits par le Genevois Etienne Dumont, paraissent à Paris et à Genève à partir de 1802 et sont commentés en France sous la Restauration.  Deux ans avant sa mort, lors de la Révolution de Juillet il fait parvenir deux lettres ouvertes au peuple français.

Existe-t-il un « Bentham français? », que peut nous apprendre une lecture des textes de Bentham dans un contexte francophone? En étudiant des sources telles que les archives, la correspondance, la presse et l’histoire éditoriale, cette communication plaide pour un décentrement qui révèle à la fois l’importance de la pensée française dans la formation de l’utilitarisme et celle de l’utilitarisme dans la pensée politique française.