Berny Sèbe autour de son livre Heroic Imperialists in Africa

Berny Sèbe, de l’Université de Birmingham, ouvrira une discussion autour de son livre Heroic Imperialists in Africa. The Promotion of British and French Colonial Heroes, 1870–1939 (Manchester, 2013), le jeudi 7 mai, de 17h30 à 19h30.

Maison de la Recherche de l’Université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées. En raison des contrôles à l’entrée du bâtiment, il est recommandé d’imprimer cette annonce et de la présenter à l’accueil.

Podcast ci-dessous et sur le site de l’IHR:

Résumé:

De David Livingstone à Charles de Foucauld, de Pierre Savorgnan de Brazza au Général Gordon, du « sirdar » Kitchener à Jean-Baptiste Marchand, les porte-drapeaux de la « mission civilisatrice », munis de leur Bible ou de leur fusil – parfois des deux, ont souvent été fêtés avec enthousiasme dans leurs pays. Leurs « exploits » ont fait la une des journaux, inspirant des générations de biographes, peintres et cinéastes.

Coïncidant avec l’arrivée du journalisme moderne, ils ont incarné symboliquement la mise en œuvre du projet colonial et ont été aux avant-postes de la rencontre entre le colonisé et le colonisateur, objet de tous les mythes. Cette communication explore dans une perspective comparatiste la manière dont les héros coloniaux français et britanniques ont été sélectionnés, utilisés, mis en avant et mis en scène entre l’âge du « Nouvel Impérialisme » et la deuxième guerre mondiale. Au travers d’une plongée inédite dans des archives éditoriales souvent négligées, elle révèle le rôle des médias et des éditeurs dans la promotion d’une douzaine de héros coloniaux des deux côtés de la Manche, examinant les mécanismes de fabrication de légendes médiatiques à l’ère de la presse à un sou, la place des questions coloniales dans les cultures métropolitaines, et le rôle de ces héros dans les grands récits nationaux de l’époque.