Peter C. Mancall : “Myth and Reality at the Founding of English America” (27/02, 15h-16h30)

Avant la prochaine séance du séminaire (27 février, Steven O’Connor) Peter C. Mancall interviendra de 15h à 16h30 (Serpente, D117), dans le cadre du séminaire du laboratoire Histoire et dynamique des espaces anglophones (HDEA). Son intervention portera sur le livre qu’il est en train d’achever sur les origines des Etats-Unis pour la série The Oxford History of the United States, American Origins
 
L’intervention est intitulée “Myth and Reality at the Founding of English America”. 
 
The origins of English America—the territory that would eventually form the basis for the United States—remain shrouded in myth. Nowhere are those ancient thoughts more powerful than in New England, the alleged home of the first Thanksgiving, a meal that brought together English and Native Americans.  With the 400th anniversary of the English landing at Plymouth being commemorated this year, now seems the time to assess the veracity of the mythic origins of the nation.
 
Peter Mancall est professeur d’histoire et d’anthropologie à University of Southern California ; il est pour l’année en cours Harmsworth Professor of American History at the University of Oxford. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont The Trials of Thomas Morton: An Anglican Lawyer, His Puritan Foes, and the Battle for a New England (Yale University Press, 2019).
 
 

Ophélie Siméon, « Robert Owen et son mouvement : Question sociale et communauté (1825-1849) »

Ophélie Siméon, du Collège de France, présentera sa communication « Robert Owen et son mouvement : Question sociale et communauté (1825-1849) » le jeudi 16 avril, de 17h30 à 19h30. Cette intervention remplace celle initialement prévue de Peter Mandler.

Maison de la Recherche de l’Université Paris IV-Sorbonne (28 rue Serpente, Paris 6e), salle D421. Le séminaire est ouvert aux étudiants de Master et doctorat, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées. En raison des contrôles à l’entrée du bâtiment, il est recommandé d’imprimer cette annonce et de la présenter à l’accueil.

Podcast ci-dessous et sur le site de l’IHR:

 

Résumé:

Robert Owen (1771-1858) est connu pour avoir structuré le premier mouvement socialiste britannique (ou « owénisme ») entre 1825 et 1849. Tirant parti d’une série d’expérimentations en ingénierie sociale mises en place au sein du village ouvrier modèle de New Lanark, qu’Owen avait dirigé de 1800 à 1825, le mouvement tente de remédier aux inégalités de l’ère capitaliste et industrielle en repensant la société sur un mode communautaire, seul à même selon les owénistes d’assurer l’harmonie entre les classes et la prospérité économique, pour apporter une réponse définitive à la « question sociale ». Continuer la lecture