Florence Petroff : « La question américaine en Écosse : penser la britannicité à l’échelle de l’empire dans les années 1770 » (30 mars)

Jeudi 30 mars à 17h :

Florence Petroff (La Rochelle) : « La question américaine en Écosse : penser la britannicité à l’échelle de l’empire dans les années 1770 »

La guerre qui oppose la Grande-Bretagne à ses treize colonies d’Amérique du Nord à partir d’avril 1775 déclenche une « guerre de papier » entre pamphlétaires britanniques qui s’opposent sur la légitimité de la révolte des colons et les mesures à adopter vis-à-vis des colonies rebelles. En Écosse, les élites condamnent presqu’à l’unanimité les prétentions des colons américains à l’autonomie au sein de l’empire, puis à l’indépendance. 

Il s’agit ici d’explorer le discours écossais sur la question américaine, d’en définir les contours et de le replacer dans le débat sur la crise impériale en Grande-Bretagne ainsi qu’à l’échelle atlantique. Nous nous interrogerons sur les conceptions de l’empire et de l’identité britannique qui s’affirment dans ce discours, afin d’en évaluer la spécificité écossaise. Nous poserons ainsi la question de la place de la Révolution américaine dans le processus de fabrication de leur identité britannique par les Écossais, et plus largement de ce que l’Amérique a représenté pour ces Britanniques du Nord qui, à l’inverse des Américains, font le choix de l’intégration au prix de leur souveraineté en tant que nation. Cette intervention propose ainsi une approche atlantique de la révolution américaine, étudiée au prisme de sa réception et de son interprétation en Écosse. 

———

Florence Petroff est maîtresse de conférences en histoire moderne à l’université de La Rochelle. Sa thèse de doctorat sera prochainement publiée aux éditions Honoré Champion, sous le titre « La Révolution américaine et l’Écosse : regards croisés (1765-1783) ». Ses travaux portent sur la circulation des idées et des représentations au sein du monde britannique ainsi que sur les usages de l’histoire au XVIIIe siècle.



Citer ce billet
fbensimon (2023, 27 mars). Florence Petroff : « La question américaine en Écosse : penser la britannicité à l’échelle de l’empire dans les années 1770 » (30 mars). Séminaire franco-britannique d'histoire. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/u18q